Le transport maritime

À la Hune

À la hune

Shipping, part of the climate solution

Date de mise en ligne : 26/11/2015

Alors que vient de s’ouvrir la COP21, Armateurs de France et l’Association Norvégienne des Armateurs ont organisé le 1er décembre une conférence sur le thème « Shipping : part of the climate solution ».

Le shipping est la composante première de notre économie mondialisée – 90% des marchandises transportées le sont par la voie maritime. Notre secteur a donc une double responsabilité :

  • Continuer à être une source d’emplois à forte valeur ajoutée
  • Poursuivre ses efforts pour réduire son impact environnemental.

Ces deux objectifs sont en outre étroitement liés : investir dans des solutions innovantes, c’est construire les fondements d’une économie durable, vectrice d’emplois hautement qualifiés pour demain et après-demain.

Aujourd’hui, le shipping représente une faible part des émissions de CO² : 2,2%. Ce constat ne doit pas valoir auto-satisfecit, bien au contraire : il doit être source de motivation pour améliorer davantage l’efficacité énergétique de nos navires.

A cet égard, notre industrie s’est fixée des objectifs ambitieux, via l’International Chamber of Shipping : diminution de 50% des émissions de CO² d’ici 2050 (par rapport à 2015) et amélioration de 30% de l’efficacité énergétique des navires neufs d’ici 2024. Au niveau européen, l’adoption du système Monitoring Reporting Verified (MRV) conduira les grands navires à déclarer leurs émissions de CO² à partir du 1er janvier 2018.

Le rôle de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) sera cruciale dans la réduction, à l'échelle internationale, des émissions de gaz à effet de serre et dans la conduite d'un processus harmonieux de transition énergétique.

Revivez les temps forts de la conférence en cliquant ici.